Accueil Changement de Cap > Actualités de l'association > Article de Justine

Article de Justine

Le 10 avril 2015

Article de Justine

« Écartez vous si vous êtes trop lâches pour voir la vérité, laissez passer les ESPRITS LIBRES, lignée de ceux qui renverseront l'histoire, on ne changera pas le monde si on compte sur les pessimistes » Keny Arkana

« Imaginez, le Titanic.
Un grand bateau vogant vers un autre continent.
Les passagers s’amusent, rient, chante, danse.
Les passagers font la fête, oubliant et ignorant les problèmes du monde qui les entourent.
Oubliant l’urgence d’agir….

Et ils foncent droits vers l’Iceberg, symbole des problèmes apparents et cachés de l’humanité.« 

Cette histoire n’est pas sans me rappeler la citation de Soren Kierkegaard : « Il arriva que le feu prit dans les coulisses d’un théâtre. Le bouffon vint en avertir le public. On pensa qu’il faisait de l’esprit et on applaudit ; il insista ; on rit de plus belle. C’est ainsi, je pense, que périra le monde : dans la joie générale des gens spirituels qui croiront à une farce. »

Cette histoire est la raison d’exister du collectif Esprits libres et du projet « Changement de cap » avec lesquel j’ai passé une semaine.

Changement de cap !

Le « Changement de cap » c’est le concept !

Dans l’optimisme, la joie et la générosité, l’idée est de changer la direction du bateau. Arrêter d’ignorer les problèmes qui nous font face !

Une pincée d’humanisme, une dose de sobriété heureuse, une touche d’accueil inconditionnel dans un lieu d’échange ouvert, arrosé d’outils que sont l’agro-écologie et la récup’… Et ce n’est qu’un début ! Ces deux dernières activités sont les bases de l’oasis, qui s’accroît de jour en jour !

Sylvain et Sophie, fins connaisseurs des « Oasis en tout lieu » et Florian, ancien compagnon de la communauté Emmaüs Lescar Pau, se sont rencontrés en juillet dernier et fin août, le collectif « Esprits libres » était lancé.

La boutique Récup’vente a ouvert ses portes à Joyeuse en octobre, et symbolise le premier lieu de récupération et de foisonnage des idées de l’association.

En mars, l’essaim s’est étendu à Rosière, sur un terrain de 4 hectares, où la place leur permet d’étendre leur activité de récup’ et de commencer les jardins agro-écologiques.

Les bénévoles sont d’origine variés. De passage, comme moi, installés depuis quelques mois ou quelques années, tous donnent de leur temps et de leur caractère pour faire vivre ce lieu d’échange : échange dans l’activité de récup’ vente, mais surtout échange dans le partage de valeurs communes, et la diffusion de celles-ci !

L’association travaille avec le réseau local, Terre&Humanisme, le Hameau des Buis, les Amanins, et même plus loin, comme avec la communauté Emmaüs Lescar-Pau. Chaque bénévole amène ses connaissances, les partagent et fait avancer le projet commun, dans la bonne humeur et la convivialité !

Une journée type à Changement de Cap

Alors que Georges négocie des prix sur tout et surtout sur n’importe quoi, du canapé aux fringues, en passant par la pochette de vinyle (que j’avais d’ailleurs jetée, ne contenant aucun vinyle à l’intérieur),  et par mon vélo (enfin presque, surtout pour m’empêcher de partir ! ), il est incollable sur les prix !

Un peu plus loin, de la magie émane du rayon vêtements, où Lesly présente ses plus belles affaires du moment, toutes soigneusement triées. Sylvain et Jean-Marc se tirent les cheveux pour réorganiser le chalet de tri, submergés par les arrivées de nouvelles récup’.

Dans la cabane suivante, Moussa et Laurent vissent et scient des panches pour agrandir les parties couvertes. Dans le chalet d’accueil, Sophie est absorbée à classer les nouveaux arrivages de livre, tandis que Maël présente l’association aux nouveaux « clients – adhérents ».

Florian est affairé à la boutique de Joyeuse : il faut réorganiser le local et le ranger, avant la réouverture aux clients.

Tiens, voici un camion de la récup’ qui arrive ! Tout le monde va donner un coup de main pour le décharger et trier les objets récupérés.

La fin de journée approche, et c’est Greg et Claudie qui arrivent pour aller arroser le potager !

Un peu plus loin dans le fonctionnement

J’aide un peu chacun sur les différentes tâches pour comprendre le fonctionnement de l’association et les motivations de chacun: chaque personne peut faire la tâche quelle souhaite, ou aller aider le « collègue » au besoin. Des référents se dessinent progressivement, en fonction des préférences de chacun, mais sans obligation.

L’association a comme objectif d’être indépendant de tout apport en subvention publique, par conséquent les flux non vendus sur l’espace de vente sont retriés, revendus et/ou dirigés vers la filière de recyclage approprié.

Pour la pérennité de l’association, Sophie planche plus sérieusement sur un projet de SCOP, dans l’optique à terme de pouvoir aider les personnes dans le besoin financier, et éventuellement de pouvoir salarier au sein de l’association.

Loin de l’écologie moralisatrice et le pessimisme, le collectif déploie une énergie forte pour faire bouger les lignes de nos modes de vies à tous, vers un changement de paradigme, vers le déformatage des gens, vers une cohérence dans la vie en société, face à l’urgence d’agir face aux personnes en difficulté !

Le collectif des Esprits libres, une tribu éclectique et sympathique, une belle famille où je sens ma place !

Merci Justine !

 

Page précédente

Infos pratiques

CHANGEMENT DE CAP
(alias C2C pour les Intimes)

Ramassage et collecte

par Camion dans tout le Sud
Ardèche, GRATUIT sur
Rendez-vous en appelant au

à ROSIERES

07 82 18 72 08

à AUBENAS

07 68 40 76 97

Espace de Vente

à ROSIERES


Mercredi 10h-12h
Jeudi 14h-18h

Vendredi 10h-12h et 14h-18h

Samedi 14h-18h

à AUBENAS


Lundi 10h-12h et 14h-18h

Mercredi 14h-18h

Samedi 10h-12h et 14h-18h

Pour + d'information

06 51 05 57 34

(Accueil, partenariat, bénévolat...)

Inscrivez-vous
à notre Newsletter